Train automoteur diesel RAm TEE "EDELWEISS"

H0 - Référence 39706 Train automoteur diesel RAm TEE "EDELWEISS"
Voie: H0    Epoque: III   
 
Modèle réel: Train automoteur diesel RAm TEE des chemins de fer fédéraux suisses (CFF) en tant que TEE "EDELWEISS", avec le parcours Amsterdam - Bruxelles Nord - Luxembourg - Strasbourg - Bâle - Zurich. Rame à quatre éléments en livrée de base pourpre/beige. 1 voiture-motrice, 1 voiture à compartiments, 1 voiture-restaurant, 1 voiture à couloir central avec compartiment-pilote. Train automoteur diesel numéro 501. État de service: fin des années 1950.
 
Modèle réduit : Rame à 4 éléments. Avec décodeur numérique mfx+ ainsi que nombreuses fonctions sonores et lumineuses. Position centrale du moteur régulé haute performance avec volant d’inertie dans la voiture-motrice. Respectivement 2 des 3 essieux moteurs dans les deux bogies à trois essieux sont entraînés par cardans. Bandages d’adhérence. Éclairage intérieur intégré de série dans les voitures restaurant, à compartiments et à couloir central. Fonction permanente du fanal à trois feux et des 2 feux rouges de fin de convoi – inversion en fonction du sens de marche – ainsi que de l’éclairage intérieur en mode d’exploitation conventionnel, sélection possible en mode numérique. Sélection distincte de l’éclairage intérieur dans le compartiment à bagages de la voiture-motrice possible en mode numérique. L’éclairage du compartiment machines dans la voiture-motrice, l’éclairage du poste de conduite dans la voiture-motrice et dans le compartiment-pilote de la voiture à couloir central ainsi que les lampes de table de la voiture-restaurant peuvent respectivement être sélectionnés de manière distincte en mode numérique. Éclairage assuré par diodes électroluminescentes blanc chaud et rouges sans entretien (LED). Attelage spécial multipôle conducteur de courant et à élongation variable entre les unités du train automoteur pour une liaison électrique continue de toute la rame. Commutation des frotteurs avec alimentation en fonction du sens de marche via la voiture de tête à savoir voiture-motrice ou voiture à couloir central avec compartiment-pilote. Nombreux détails rapportés. Reproduction de l’attelage Scharfenberg (non fonctionnel) aux deux extrémités. Rayon minimal d’inscription en courbe : 437,5 mm. La rame peut également emprunter des courbes de rayon 1 sans tenir compte du profil de libre passage. Longueur totale approximative du train automoteur h.t. 113 cm.
 
  Control
Unit
Mobile
Station
Mobile
Station 2
Central
Station 1/2
Central
Station 3/2
Fanal·····
Eclairage intérieur·····
Bruit.loco.diesel·····
Trompe d'avertissement aigu·····
Commde directe·····
Grincement de frein désactivé····
Ecl.cab.cond.····
Trompe d'avertissement grave····
Ecl.cab.cond.····
Bruitage d’exploitation 1···
Aérateurs···
Lampes de table···
Fonction d’éclairage 1···
Fonction d’éclairage 2···
Mise à niveau carburant·
Sablage·
Sifflet du contrôleur·
Fermeture des portes·
Compresseur de frein·
Echappement de l'air comprimé·
Tonalité de signal 1·
Tonalité de signal 2·
Bruitage du générateur·
Joint de rail·
Vitesse de manœuvre·
Annonce en gare·

Highlights:
  • Construction entièrement nouvelle
  • Version lourde en métal.
  • Avec décodeur numérique mfx+ Spielewelt et diverses fonctions lumineuses et sonores.
  • Eclairage intérieur et lampes de table intégrés de série, commutables en mode numérique.
  • Eclairage du compartiment machines et du poste de conduite intégrés de série, commutables en mode numérique.
  • Position centrale du moteur régulé haute performance avec volant d’inertie dans la voiture-motrice, 4 essieux moteurs.
 
Le train automoteur diesel Ram TEE sera fabriqué en 2020 dans le cadre d’une série unique exclusivement réservée aux membres Insider.
 
Train automoteur diesel CFF RAm, TEE „EDELWEISS“ Après la décision prise en 1954 quant à l’introduction en Europe d’un réseau TEE de qualité pour le 2 juin 1957, les chemins de fer fédéraux suisses (CFF) et les chemins de fer néerlandais (Nederlandse Spoorwegen - NS) convinrent en 1955 de développer ensemble un nouveau train automoteur diesel dans la configuration VM+VC+VC+VP. Les têtes motrices furent construites par Werkspoor, à Amsterdam. Les voitures centrales et pilote, par contre, furent confiées à SIG et les installations électriques à Brown-Boveri, firmes respectivement implantées à Neuhausen et Baden, en Suisse. C’est à Elsebeth van Blerkom, dessinatrice industrielle chez Werkspoor, que l’on doit la forme caractéristique de la tête des voitures d’extrémité, inspirée de celle d’un œuf. La caisse de la tête motrice était conçue comme construction tubulaire autoportante, résistante aux déformations, avec poste de conduite, compartiment machines, compartiment bagages, espaces de détente et toilettes de service. Dans le compartiment machines se trouvaient deux moteurs diesel Werkspoor ultra puissants type RUHB 1616 avec 16 cylindres en forme de V (respectivement 1 000 ch / 735 kW). Les générateurs principaux bridés fournissaient chacun le courant pour deux moteurs traction (d’une puissance continue respective de 292 kW) qui entraînaient les essieux terminaux des deux bogies à trois essieux. Un troisième moteur diesel quatre temps type Werkspoor RUB 168 avec huit cylindres et une puissance de 300 ch alimentait via générateur le réseau de bord, le système de climatisation et la cuisine de la voiture-restaurant. Les caisses des voitures centrales et pilote étaient également conçues comme construction tubulaire rigide autoportante, comme les voitures en acier léger des CFF, et équipées d’un type de bogie usuel aux CFF. Afin d’assurer un agréable voyage à sa clientèle, le train offrait quelques équipements de confort particuliers tel qu’un double-vitrage des grandes fenêtres incorporant un store que les voyageurs pouvaient aisément ouvrir ou fermer à l’aide d'une manivelle. Chaque voiture était climatisée pour le maintien d’une température constante et d’une aération continue. Tous les sièges individuels pouvaient être dépliés, étaient équipés d’un dossier réglable et recouverts de tissu d’ameublement de qualité. Les cinq trains automoteurs (CFF RAm 501–502, NS DE IV 1001–1003) étaient stationnés à Zurich et utilisés pour les trains TEE suivants : „EDELWEISS“ Zurich – Amsterdam, 06/57-05/74), „Étoile du Nord“ (Amsterdam – Paris, 06/57-08/64), „L´Oiseau bleu“ (Paris – Amsterdam, 06/57-05/64), „L´Arbalète“ (Zurich – Paris, 08/64-09/69) et „Bavaria“ (Zurich – Munich, 08/69-02/71). Après le terrible accident du „Bavaria“ près de Aitrang le soir du 9 février 1971, les véhicules indemnes restèrent encore jusqu’à fin mai 1974 en service en tant que TEE „EDELWEISS“. En 1977, ils furent vendus à la Ontario Northland Railway canadienne pour circuler sur la ligne de 388 km entre Toronto et Timmins. Après la fin de leur service en 1992, deux voitures pilotes, deux voitures à compartiments et une voiture-restaurant centrale purent être ramenées en Europe en 1998 où ils font actuellement l’objet d’améliorations successives aux Pays-Bas.
 
Vous trouverez ce modèle en version pour courant continu dans la gamme Trix H0 sous la réf. 22976, exclusivement réservé aux membres du club Trix.
 
Caractéristiques: 

 
 
Publication(s) en: Produits publicitaires et produits spéciaux - Prospectus nouveautés 2020 - Programme 2020/2021
 
For Clubmembers only.