Locomotive diesel

H0 - Référence 37271 Locomotive diesel
Voie: H0    Epoque: IV   
 
Modèle réel : Série 59 des Chemins de fer nationaux belges (SNCB/NMBS). Version ultérieure de la série 201 d'origine.
 
Modèle réduit : Avec motorisation régulée haute performance, décodeur mfx et module de bruitage pour le signal par trompe. 2 essieux moteurs. Bandages d'adhérence. Eclairage assuré par diodes électroluminescentes - fonction permanente en mode d'exploitation conventionnel, sélection possible en mode numérique. Inversion en fonction du sens de marche du fanal à deux feux et des feux rouges de fin de convoi. Longueurs différentes des parties en porte à faux, conformément à la machine réelle. Mains montoires et grilles d'aération rapportées. Longueur h.t. 18,6 cm.
 
  Control
Unit
Mobile
Station
Mobile
Station 2
Central
Station 1/2
Central
Station 3/2
Fanal·····
Trompe·····
Commde directe·····

Highlights:
  • Modèle en métal.
  • Motorisation régulée haute performance.
  • Avec décodeur mfx.
  • Avec module de bruitage pour signal par trompe.
  • Eclairage assuré par DEL sans entretien.
 
Diesel universel à grande longévité - Au début des années 50, la SNCB cherchait des alternatives à la traction vapeur. Les nouveaux engins moteurs devaient convenir aussi bien pour les lignes secondaires dont l'électrification n'était pas rentable que pour les lignes principales, le temps que celles-ci soient enfin munies d'une caténaire. A l'époque, les Etats Unis représentaient l'unique référence en matière de locomotives diesel puissantes. L'introduction de l'exploitation diesel à la SNCB se termina donc nécessairement par une collaboration entre les fournisseurs américains concernés et l'industrie ferroviaire belge. Fin 1953, la SNCB passa commande pour 55 locomotives à quatre essieux de type 201 qui devaient être montées dans les usines John-Cockerill à Seraing. Elles étaient destinées aux lignes légères de la plaine nord de Sambre et Meuse et équipées chacune d'un moteur Baldwin. En décembre 1954 fut livrée la première machine de série. En juin 2002, les dernières de ces locomotives à la grande longévité remorquèrent encore les trains de travaux pour la construction des lignes à grande vitesse en France et en Belgique. Au milieu des années 1960, ces machines reçurent une livrée verte avec des bandes jaunes ainsi que des marchepieds supplémentaires sous les feux.
 
Modèle d'exportation pour la Belgique.
 
Caractéristiques: 

 
 
Publication(s) en: Programme 2006 - Prospectus nouveautés 2006 - Programme 2007/2008
Article plus en production.
Recherche pièces de rechange: voir site web allemand.